EntrepriseFinance

Levée de fonds pour startup : comment réussir ?

Créer une entreprise n’a jamais été facile. Les premières activités nécessitent beaucoup d’investissements qu’il est souvent difficile de trouver. Si votre startup peine à décoller, vous pouvez solliciter un financement extérieur non bancaire dans le cadre d’une levée de fonds. Un tel apport extérieur vous permettra d’obtenir à court terme des résultats satisfaisants. Mais il ne suffit pas de faire une simple demande de levée de fonds. Vous devez mettre toutes les chances de votre côté pour l’obtenir. Découvrez alors comment procéder pour obtenir des fonds d’un investisseur.

Déterminer votre stratégie d’entreprise

La première étape pour réussir à obtenir une levée de fonds est celle de déterminer la stratégie de votre entreprise. Vous devez avoir une idée claire et précise des objectifs de votre startup. La stratégie de votre entreprise fait partie des premières informations qu’un investisseur voudra savoir. Au risque de faire un flop total, il est préférable de déterminer les raisons d’être et les ambitions qui justifient la naissance de votre startup. Vous devez aussi vous assurer de la nécessité de recourir à des financements extérieurs. Ces financements vous permettront-ils réellement d’atteindre vos objectifs ? Quelles seront les conséquences d’un tel financement dans l’organisation de vos activités ? Recourir à une levée de fonds est-elle la solution idéale pour le développement de votre startup ? En répondant à toutes ces questions, vous serez capable de déterminer de façon éclairée la stratégie de votre entreprise.

Connaître le montant des fonds à allouer à votre projet

La seconde étape pour avoir une levée de fonds est de définir le montant dont vous avez besoin pour faire développer votre startup. Vous devez alors procéder à des calculs afin de fixer un montant exact. Vous devez faire preuve de réalisme et tenir compte de certains paramètres comme :

  • La nature de votre projet ;
  • Les dépenses à court et moyen terme ;
  • Les modalités de dépenses.

Vous devez prendre en compte toutes les dépenses, quelle que soit leur nature. Il peut s’agir de frais de gestion, de frais de fournitures, de frais d’avocats ou de marketing. Faire ces estimations est le mieux à faire pour avoir les fonds suffisants pour développer votre startup. Vous bénéficierez ainsi d’un certain équilibre important aux yeux des investisseurs.

Solliciter une levée de fonds au moment opportun

 Les jeunes promoteurs de startup commettent beaucoup d’erreurs aujourd’hui. La principale est celle de recourir aux investisseurs lorsqu’ils sont en situation d’urgence. Dans ces cas, il est souvent trop tard. De plus, obtenir une levée de fonds demande du temps et des procédures. La levée de fonds ne se présente donc pas comme une solution de dernier recours. Vous devez alors faire appel à un investisseur à un moment clé sans brûler les étapes. Attendez que votre startup commence à porter des fruits. Vous devez noter une augmentation progressive de votre chiffre d’affaires, mais aussi de votre clientèle. Tous ces éléments sont la preuve que vous faites des efforts pour développer votre entreprise. En ayant sous les yeux vos chiffres et vos réalisations, les investisseurs n’hésiteront pas à vous accompagner dans la croissance de votre startup.

Préparer un business plan attractif

Le business plan est une pièce essentielle quand vous souhaitez lever des fonds. C’est le document qui déterminera votre investisseur à accepter ou non le partenariat que vous lui proposez. Pour cela, il doit contenir toutes les informations justifiant que votre projet est viable. Il doit être lisible et compréhensible même par un non professionnel. Il doit expliquer de façon détaillée votre projet et porter sur les critères tels que :

  • Le niveau de votre entreprise ;
  • Les projets de développement ;
  • Les financements nécessaires.

Votre investisseur doit donc avoir une idée claire du projet dès la première lecture. Ce document doit aussi comporter des informations convaincantes et réalistes. Vous devez également faire preuve d’ambition afin de rassurer votre investisseur et le convaincre à financer votre startup. Vous devez surtout miser sur l’executive summary qui contient les informations importantes pour la compréhension de votre projet.

Choisir de bons investisseurs

Avoir plusieurs investisseurs n’augmente pas les chances de succès de votre startup. Tous les investisseurs ne correspondent pas forcément à vos besoins. Il est préférable de vous intéresser aux investisseurs qui pourront réellement constituer une plus-value pour votre startup. Vous devez alors cibler les investisseurs susceptibles de faire avancer considérablement votre projet. Certains investisseurs peuvent également ne pas évoluer dans le même secteur d’activités que vous. Vous gagnerez également un précieux temps et de l’énergie à vous intéresser à des investisseurs en parfaite adéquation avec votre projet. Vous trouverez des investisseurs adaptés à votre projet avec l’aide de l’équipe de frst.

Développer un argumentaire en béton

Si votre recherche d’investisseurs adaptés s’est soldée par un rendez-vous, alors vous devez maintenant accomplir le plus dur. C’est le moment décisif pour mener votre partenariat à bout. Vous devez réussir à convaincre votre investisseur avec la présentation de votre projet. Il s’agira de préparer un argumentaire qui tient la route et qui intéressera forcément votre potentiel investisseur. Pour le réussir, vous devez être passionné et pouvoir capter son attention. Cela ne signifie pas que vous devez en faire de trop pour l’impressionner. Présentez votre projet simplement tout en veillant à rendre votre présentation vivante. Allez à l’essentiel et abordez les points clés de votre projet. Pour bien présenter votre projet, il est conseillé de vous exercer avant le jour J.

D’un autre côté, si votre investisseur s’intéresse à votre projet, il voudra certainement en savoir plus en vous posant des questions. Vous devez saisir dans ce cas, toutes vos chances pour le séduire avec vos réponses. Dans tous les cas, cette présentation doit se solder par un désir franc de vous suivre dans votre projet de startup.

Constituer une équipe dynamique

Un investisseur ne se hasardera jamais à suivre un entrepreneur qui évolue seul. Bien que votre argumentaire et votre business plan frôlent la perfection, il est important que vous ayez à votre disposition une équipe dynamique. Les hommes qui composent votre entreprise doivent être proactifs et réellement compétents. En effet, votre équipe est celle qui intervient le plus pour la phase pratique de la gestion de votre entreprise. Vous n’êtes que trop souvent le donneur d’ordre. Une équipe complémentaire, dynamique, motivée et spontanée est ce qu’il vous faut pour davantage séduire vos investisseurs. Votre capacité à manager et à diriger sera également mise à l’épreuve.

Passer aux négociations avec les investisseurs

Si vous êtes déjà à l’étape de la négociation, c’est que votre projet intéresse vraiment vos investisseurs. Pendant les négociations, vous devez surtout veiller à protéger vos intérêts. En effet, la levée de fonds implique certains changements dans votre capacité de gouvernance. Votre latitude à diriger peut être remise en cause. Pour cela, vous devez veiller à ce que les clauses contenues dans le pacte d’actionnaires vous favorisent et vous permettent d’avoir une capacité de gestion assez importante. Si vous éprouvez certaines difficultés, vous pouvez faire appel à un avocat. Il vous donnera les conseils adaptés pour préserver vos intérêts.

Avoir conscience des contraintes liées à la levée de fonds

Faire une levée de fonds ne se limite pas à la réception des fonds. Des conséquences importantes et considérables en découlent également. Vous devez donc être prêts à les supporter. Par exemple, la signature du pacte d’actionnaires implique que votre partenaire siège dans vos organes de décision. De plus, son avis est important pour les questions relatives à certaines orientations stratégiques. Il interviendra également pour vous proposer certaines idées qu’il trouve mieux adaptées pour le développement de votre entreprise.

Par ailleurs, vous ne devez pas perdre de vue qu’un tel partenariat peut entrainer la vente totale de votre startup dans un délai de 5 ans. Ce sont de grands changements qui interviendront dans la gestion de votre entreprise et dont vous devez avoir conscience.

Préparer les documents nécessaires pour la réception des fonds

Votre investisseur a donné son accord ? Les négociations ont porté leurs fruits et vous avez réussi à préserver vos intérêts. L’étape ultime consiste à préparer toute la paperasse nécessaire pour la réception des fonds. Vous recevrez une lettre d’intention fournie par votre partenaire. Cette dernière rappelle les conditions des accords conclus pendant vos rendez-vous. La réalisation d’une série d’audits est également nécessaire avant la signature du pacte d’actionnaires. Dès que ces formalités auront été faites convenablement, vous pouvez recevoir les fonds.

Que peut-on retenir ? Assurer la gestion d’une entreprise, c’est aussi faire beaucoup d’investissement. Parfois, les ressources peuvent s’avérer insuffisantes. Dans ce cas, recourir à une levée de fonds est une solution pratique pour le développement de votre startup. Mais, tout ne se fait pas du jour au lendemain. Avant d’obtenir des financements extérieurs, vous devez suivre une procédure bien déterminée qui implique d’avoir des ambitions et de la motivation.

Afficher plus

Piere

Je travaille dans un cabinet d'expert-comptable en tant que collaborateur. Les mécanismes de la TVA et de la fiscalité n'ont plus aucun secret pour moi !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer